JEUNES EN LIBRAIRIE - LYCEE DE L'EMPERI - 15/04/2022

Aller sur la liste des Actualités

JEUNES EN LIBRAIRIE AVEC LES ELEVES DU LYCEE DE L'EMPERI

Les élèves de 2nde 9 de Mme Poyol au lycée de l'Empéri ont participé à cette belle aventure de "Jeunes en librairie". Nous avons eu beaucoup de plaisir à les rencontrer et à les recevoir à la librairie. Ce fût un très beau moment de découverte et de partage.

Nous leur avons proposé de nous faire un retour sur les différentes rencontres et de nous envoyer aussi leurs coups de coeur. Voici les premiers retours.


 

Coup de cœur de Rîme El Byaz

A la libraire, La Portée des Mots nous avions eu quarante euros offert. Avec ces quarante euros je me suis pris trois livres pour moi et un livre pour ma sœur.

J’ai eu un coup de cœur pour le livre « A crier dans les ruines » d’Alexandra Koszelyk. Ce livre parle de deux adolescents amoureux l’un de l’autre et qui ont grandit ensemble. Les deux adolescents s’appellent Léna et Ivan. Ils ont été séparé par un accident à la centrale nucléaire de Tchernobyl en 1986. Léna quitte Tchernobyl qui est une ville en Ukraine pour aller s’installer en France avec son père, sa mère et sa grand-mère. Elle pensait qu’elle allait retourner en Ukraine au bout d’un mois, mais arriver en France son père lui a dit qu’ils allaient rester en France et qu’il ne retournerait pas en Ukraine. Elle du apprendre à lire, écrire et parler en français pour sa elle a eu l’aide de Madame Petipas qui est bibliothécaire dans le collège où elle va étudier. Elle a lu beaucoup de livres pour apprendre le français notamment celui du « petit prince », « La Nuit des temps » de Barjavel et plein d’autre livres.
Léna a rencontré une écossaise nommé Armelle avec qui elle a eu des liens fort. Léna est passionnée de mythologie et d’archéologie. Plus tard elle va devenir professeur de mythologie et archéologie. Pendant, ses vingt ans passé Léna pensait que Ivan était mort car elle n’a jamais eu réponse à la lettre qu’elle lui avait envoyé. Elle a rencontré Yvan qui lui aussi est un professeur avec qui elle est ses séparés car il n’était pas d’accord sur plusieurs choses.
Ivan de son coter lui était vivant il était rester en Ukraine à Kiev ou il a était héberger pendant un moment puis ensuite il est parti dans la ville qui avait été construite à coté de Tchernobyl cette ville s’appelle Slavoutytch. Il a longtemps espéré le retour de Léna malgré le fait que sa mère lui répétait qu’elle n’allait pas revenir, il lui écrivait une lettre tous les 26 avril qu’il n’envoyait pas mais fini par abandonné ou déchirer les lettres qu’il écrivait. Ses parents se sont séparer quelque temps après l’accident et il a perdu sa sœur Maroussia. Il a fini par revenir à la forêt car il est habitué à la nature c’est sa façon de vivre.
Avec Léna, ils se sont revus vingt après l’accident de la centrale nucléaire mais malgré sa ils sont toujours amoureux l’un de l’autre. Ils se sont raconté ce qu’ils ont vécu durant ces années passés (Leurs sentiments, leur peurs…).


J’ai aimé cette histoire car c’est une belle histoire d’amour mais pas seulement. Cette histoire montre la force de l’amour car malgré toutes les années passées ils ont continué de
s’aimer. Cette histoire parle d’un accident dont je ne connaissais pas l’existence, en lisant ce livre j’ai appris des choses que je ne savais pas mais ce livre m’a aussi permis de m’évader.

Je ne fais pas parti des personnes qui aiment lire. La plus part des livres que je commence je ne les finissais pas mais cette histoire elle me donnait envie de continuer de lire.


 

Article rédigé par Alice Carayon et Lyna Cortiana

Quel était le projet, en quoi consistait-il ?
Dans ce projet, réalisé en quelques mois, nous avons appris de nouvelles choses et rencontré de nouvelles personnes avec un grand cœur. Il a été mis en place par une professeur de français, Mme POYOL dans sa classe de 2 nd 9 au lycée l’Emperi. Le projet s’est déroulé en plusieurs étapes. Tout d’abord notre émouvante rencontre le 11 janvier 2022 avec l’auteur Roselyne SIBILLE qui nous a fait un retour sur son œuvre « Entre les braises ».
Cette rencontre a eu lieu dans l’enceinte du lycée. Nous avons pu en savoir davantage sur la vie de l’auteur ainsi que son livre qui a touché bien plus qu’un élève.
Nous avons ensuite pu rencontrer un couple de libraire qui nous ont présenté leur domaine et leur organisation. Ils possèdent la librairie « La portée des mots » qui a collaboré à notre projet. Cette deuxième rencontre a elle aussi eu lieu dans l’enceinte du lycée le 22 février 2022.
Suite à ces deux rencontres, nous avons dû créer un carnet de poésie regroupant nos poèmes favoris…
Et pour finir nous nous sommes rendu le lundi 4 avril 2022 à la librairie « La portée des mots », grâce à laquelle nous avons pu bénéficier de 40 euros de livres offerts par le couple de libraire qui souhaitent nous partager leur passion.


Les élevés ont-ils apprécié ce projet peu commun, quels sentiments ont-ils ressenti ?

Tout d’abord, nous ne nous attendions pas à une telle émotion de la part des élèves avec les paroles touchantes et l’histoire de Roselyne SIBILLE. Cette rencontre nous a fait beaucoup réfléchir…

Ensuite, grâce à la générosité des libraires, certains élèves qui ne lisaient pas auparavant se sont mis à lire grâce à leurs conseils.


 

Article rédigé par Saoudi Sofia 

Lundi 18 avril 2022   

UN MOMENT INOUBLIABLE POUR TOUS

Cette rencontre inoubliable se passe entre des élèves de seconde, une enseignante et deux libraires.

Une classe de seconde du Lycée L’Empéri se lance dans un projet poétique, elle rencontre Roselyne Sibille une poète et partage un tendre moment, quelques temps plus tard elle rencontre les deux libraires en classe. 

La portée des mots est une librairie qui propose près de vingt mille livres, les deux propriétaires offrent quarante euros de livres à chaque élève de cette classe, la classe se rend à la librairie le lundi 4 avril .

La classe se divise en deux groupes pour que chaque élève puisse trouver son bonheur. Mission réussie chaque élève avait un grand sourire affiché sur le visage et chercher dans tous les sens son bonheur en demandant conseil aux propriétaires qui sont attentifs aux demandes et tiennent à ce que ces jeunes lecteurs apprécient la lecture. C’est un moment mémorable qui restera gravé dans les mémoires des élèves, de l'enseignante et des libraires. 


 

Article rédigé par Elena Thomassin, Julie Brun et Léa Bossuat

Région PACA : Ces élèves qui plongent dans l’univers du livre

Partant de deux libraires amoureux de leur métier : Delphine et Jean-Christophe, de la libraire ‘La portée des mots’.

Ce projet prit naissance pour la première fois durant cette année scolaire 2021 – 2022. Visant un public allant de la primaire au lycée, le couple prit la décision de faire découvrir leur passion commune.

Ils feront vivre à chaque élèves un voyage leur permettant de redécouvrir le livre, de l’apprécier et de prendre plaisir à l’étudier.

Le livre ayant pris une connotation pour certains ‘péjorative’, ce projet a permis de changer cette vision.

Les professeurs eux aussi participent à ce projet, leur permettant d’apprécier le retour de cette passion chez leurs élèves. Les enseignants ont choisi des livres (poème, poésie, roman...) qu’ils ont lu avec leurs élèves.

Pour des élèves, un début peut-être difficile dirais–je.

Mais les libraires avaient plus d’un tour dans leur sac et savaient que ce n’était pas comme ça qu’ils allaient conquérir leur cœur et ont décidé de faire rencontrer les auteurs aux élèves.

Les élèves ont alors vu cette seconde partie du livre, qui était celle de celui qui l’avait écrit, imaginé, travaillé et retravaillé.

Cette fois – ci ils en étaient sûr, ils avaient réussi leur coup et je pense que tous les élèves pensent le même chose <Merci d’avoir su nous apprendre ce qu’était la magie du livre>.

RENCONTRE AVEC LES AUTEURS

Grâce à la librairie, la classe de 2°9 a pu rencontrer l’auteure Roselyne Sibille, malheureusement la seconde auteure Mireille Didero n’a pas pu se déplacer mais a pu enregistrer un audio pour la classe.

Dans cette rencontre, l’auteure a fait part d’évènements marquants dans sa vie personnel, comme la mort de son fils qui devint plus tard, la naissance d’un de ses écrits « Entre les braises ». Ce fut un grand moment de partage très enrichissant et émouvant entre les élèves et l’auteure Roselyne Sibille, qui est une femme pleine de savoirs et d’expériences.

L’évènement le plus marquant de sa vie a été le deuil de son fils qui a profondément touché les élèves. Il y a eu de longs échanges, des larmes ont été versées dû à des souvenirs qui ont refait surface, aussi beaucoup de conseils ont été donné, on aurait pu le ressentir comme un accompagnement au deuil. L’auteure a même pu expliquer toutes les démarches entreprises afin de publier des livres.

A la fin de la rencontre, certains élèves ont pu repartir avec leurs livres dédicacés, ils pourront garder de très beaux souvenir de cette rencontre.

RENCONTRE AVEC LES LIBRAIRES

Suite à la rencontre avec les auteurs, les classes participants au projet ont rencontré un couple de libraires à deux reprises.

La première rencontre s’est faite dans l’établissement des élèves. Delphine et Jean–Christophe, les libraires, se sont présenté, puis se sont renseigné sur ce que les élèves pensaient du livre en général et sur ce qu’ils aimaient. Cette première rencontre fut surtout un moment d’échange entre les libraires et les élèves. Questions, réponses, explications, anecdotes, tout s’est passé sous l’œil attentif du professeur qui participait aussi à cet échange.

Suite à cette première rencontre, une deuxième eu lieu, mais cette fois – ci dans la librairie la portée des mots. Les élèves se sont déplacés d’eux même à la librairie pour retrouver les libraires et le professeur directement sur place. Le but de cette rencontre fut de faire découvrir la librairie aux élèves, par le dispositif, d’offrir un chèque de 40 € à chacun des élèves qui sera dépensé dans la librairie pour que les élèves puissent acheter les livres qu’ils veulent.


 

Article rédigé par Justine Hallez, Emilie Fichera, Sherazade chibi

Jeunes en librairie

Un projet de lecture pour des lycéens

Lundi 4 avril de 10h à 12h, les élèves de la classe de seconde 9 du lycée l'Emperi à Salon de Provence ont eu le privilège de se rendre à librairie « la portée des mots » accompagné de leur professeur Madame Poyol . Les élèves ont pu bénéficier de 40€ par personne afin d'acheter des livres.

En effet, les adolescents ont participé au projet « jeunes en librairie ». Dans un premier temps les élèves  ont rencontré Roselyne Sibille dans leur classe. Ils ont parlé ensemble de son livre "entre les braises''. Les élèves ont été touchés  par cette rencontre. Dans un deuxième temps les libraires de "la librairie  la portée des mots" ont rencontré les élèves dans leur l'établissement scolaire, le lycée l'Emperi le 22 février. Les libraires ont pu parler de leur métier, de leur librairie et de la chaîne du livre. Ils ont pu enlever quelques idées fausses comme le fait qu'un livre coûte plus chère en librairie qu'en ligne. Les élèves ont pu constater que ce n'est pas un métier facile et qu'il demande beaucoup de passion. Dans un deuxième temps, ce projet a pu faire bénéficier aux jeunes élèves de 40€ par personne afin d'acheter des livres. Les libraires ont très gentiment accueilli les élèves dans leur lieu de travail. Ils ont tous acheter différents types de livres comme : des mangas, des bd, des romans, des livres religieux. Pour satisfaire lecteur et non lecteur. Les élèves étaient tous très heureux des échanges réalisés avec les libraires. Ils conseillaient, aidaient les élèves avec bienveillance. Le but de ce projet est d'inciter les élèves à se plonger dans la lecture de livres et de les sensibiliser. Certains étudiants ont eu un déclic, le fait qu'un livre n'est pas un simple objet, c'est une histoire ou nous sommes plongés à l'intérieur.

Ainsi les élèves étaient ravis de participer à ce magnifique projet. Les élèves aimeraient remercier leur professeur de Français Madame Poyol et les libraires pour ce projet et leur bienveillance. Enfin si vous n'aimez pas lire, c’est que vous n'avez pas encore rencontré le bon livre.


 

Article rédigé par Hugo Noé et Victor Wagler

Ce projet, qui se nomme « Jeunes en librairie », a été réalisé par la librairie « La Portée des Mots ». Parmi les 7 classes qui ont participé à ce projet, nous allons nous attarder sur la classe de 2nd9 du Lycée l’Empéri emmenée par leur professeur de français Mme Poyol.
Grâce à la librairie, la classe de 2nd9 a pu rencontrer l’auteure Roselyne Sibille, malheureusement Mireille Disdero n’a pas pu venir à notre rencontre mais a pu enregistrer un message audio pour la classe.
Pendant la rencontre, Roselyne Sibille nous a fais part d’un évènement tragique de sa vie, cet évènement étant la mort de son fils, drame qui lui inspira l’écriture du livre « Entre les braises ». Ce fut un grand moment de complicité enrichissant entre la classe et l’auteur.
Ce fut aussi le cas lors de l’écoute du fichier audio que Mireille Disdero nous avez envoyé évoquant dans son message un texte qu’’elle avait écrit. Les élèves furent néanmoins déçus de ne pas pouvoir la rencontrer et échanger directement avec elle.
Lors de notre première rencontre en classe, un couple de libraires sont venu nous présenter leur établissement qui se prénomme « La portée des mots ». Elle se prénomme Delphine et sont mari se nomme Jean-Christophe et ils nous ont annoncé que tous les élèves pouvaient bénéficier de 40 euros dans leur librairie, tous les élèves étaient surpris et réjouis à la fois.
Cette rencontre fut un échange où tous purent poser des questions auxquelles les libraires y répondirent avec plaisir.
Puis, lors de la deuxième rencontre, les libraires ont accueilli les élèves dans leur lieu de travail. Ils ont acheté différents types de livres comme : des mangas, des bd, des romans…etc. Les élèves étaient tous très heureux et satisfaits des échanges avec les libraires. Ils ont pu conseiller et aider les élèves dans leurs choix, ce qui a entrainé un engouement pour les livres chez certains élèves. Le but de ce projet fut bien d'inciter les élèves à découvrir le monde de la lecture et à les y sensibiliser.
Comme nous l’a expliqué Delphine, la libraire, ceux qui ne sont pas spécialement intéressé par la lecture, n’ont peut-être pas encore trouvé le bon livre. Lorsqu’ils le trouveront, une envie de lire commencera à les envahir.


 

Coup de coeur d' Iptyssem Aabou

L'ouvrage que j'avais choisi lors de ma visite à la librairie est "Four Dead Queens" par Astrid Scholte. Il relate l'histoire de Keralie, une jeune et talentueuse voleuse qui se fait embarquer dans une intrigue royale de part une succession de meurtres sordides visant les quatres reines dirigeant le royaume.
 
Premièrement, quand j'ai lu le résumé j'ai tout de suite été attirée par le thème de l'histoire. J'ai un faible pour les romans de la catégorie fantasy, et fusionner cela à l'enquête d'un mystérieux meurtre était pour moi une idée fabuleuse ! 
 
Néanmoins, je dois avouer que j'ai eu un peu de mal à accrocher au début. Après réflexion ça ne me surprend pas vraiment étant donné que cela m'arrive pour pratiquement tous les livres que je commence. Il me faut souvent un temps d'adaptation pour pouvoir bien m'imprégner de l'univers qu'à voulu créer l'auteur. Peu importe, je crois que je m'égare un peu du sujet principal.
 
Lorsque sur la quatrième de couverture j'ai lu "une fin que vous ne devinerez jamais" j'ai été tout de suite intriguée. Et je dois avouer que je n'ai pas été déçue. L'auteur a pris un malin plaisir à nous mener sur des fausses pistes tout au long de l'histoire, combinez cela à tous les secrets plus inavouables les uns que les autres que les personnages partagent, et vous obtiendrez un livre à vous faire sortir les cheveux blancs avant l'âge ! Je suis passée par une multitude d'émotions toutes plus différentes les unes des autres. Il y avait de l'appréhension, de la joie, de la colère, de la tristesse, de l'incrédulité, et bien sûr de la stupéfaction à chaque nouvelle révélation.
 
Tout ça pour dire que l'auteur à bien tenu sa promesse en protégeant le secret jusqu'à la fin. Pour ma part, je suis une grande lectrice de romance et même si j'ai été un peu déçue que celle-ci ne soit pas plus développée dans ce livre, il n'en devient pas mauvais pour autant. J'aurais aimé que les sentiments de Keralie vis à vis de Varin soit mis plus en évidence et aborder plus explicitement, et vis versa. Mais j'ai trouver leur "amour" légèrement mis au second plan voir même inachevé. Tout de même comme je l'ai dis, cela n'affecte pas vraiment mon jugement du livre ! 
 

 

La Gazette Salonaise
Le projet ‘‘Les Jeunes en Librairie’’ par Blandine Leroy et Lily-Rose Guille

Grâce à l’implication de Mme.Poyol, une professeure de français du lycée L’Empéri, les élèves de seconde°9 ont eu la chance de participer à un projet très enrichissant. Ils ont tout d’abord fait une première rencontre avec l’Auteure, Roselyne Sibille, Du livre "Entre Les Braises", également poète, écrivaine de voyage et traductrice. Cette rencontre de 2 heures a été très instructive sur sa vie, ainsi que son histoire. Ils ont compris ses douleurs et les ont partagé avec elle.
Ensuite Mme.Poyol a donné comme travail à ses élèves, de créer leur propres "Carnet de Lecteurs".En effet chaque élèves de cette classe a produit la représentations de leur personnalitée (poèmes préférés,citations,couvertures ect...).
Par la suite, a eu lieux la première rencontre avec les libraires, Mr.Jean-Christophe Incerti et Mme.Delphine Incerti.
Des personnes de grands coeurs, qu’ils leur ont expliqués le fonctionnement de leur librairie,ils leur ont parlé de leur métier et ont donné leur avis,plutot négatif,à propos des sites internet (grosses plateformes commercialisées) où l’on peut également trouver des livres.
Enfin,après plusieures semaines les élèves ainsi que la professeure se sont rendus à leur librairie "La portée des mots" une petite librairie qui se situe 36 Rue des frères Kennedy (salon 13300).
Où suite au projet réalisé "Les jeunes en librairie", les élèves ont bénéficié d’enviriont 40euros chacuns afin de pouvoirs choisir des romans, des BD, des livres religieux, des livres de cuisine etc...offerts par la librairie !!
Les élèves ont adoré ce projet car cela leur a permis de travailler avec es personnes en dehors de l'établissement et de découvrir la librairie, afin d'avoir maintenant une nouvelle vision et une autre approche aux livres et à la lectures.
Merci à eux et à Mme.Poyol pour ce projet, les élèves leur sont très reconnaissant.