RETOUR SUR LA RENCONTRE AVEC LENKA HORNAKOVA CIVADE - 18/01/2023

Aller sur la liste des Actualités

Retour sur la rencontre avec Lenka Hornakova Civade.

 

Devant une belle assemblée de lecteurs fidèles depuis Giboulées de Soleil (Prix Renaudot des Lycéens 2016) ou conquis par l’inoubliable Symphonie de Nouveau Monde (2019), Lenka Hornakova-Civade présentait avec passion son quatrième roman mercredi 18 janvier à librairie La Portée des Mots.

Tous ont en commun de mettre à l’honneur le peuple tchèque, ses turpitudes et ses figures remarquables injustement oubliées par l’Histoire, si dure avec ces territoires d’Europe centrale.

Un regard bleu imagine le dialogue passionné et fascinant que Rembrandt a pu nourrir avec Jan Komensky, dit Coménius, à Amsterdam au milieu du XVIIème siècle.

Si le premier figure au Panthéon des artistes européens, le second mériterait certainement d’y accéder. Philosophe et théologien contraint de quitter sa Moravie natale pour sauver sa vie, il est un des pères de la pédagogie moderne. Ecoles ouvertes à tous les enfants, garçons et filles, riches ou pauvres, répartition par degrés en fonction de l’âge, formation approfondie des maîtres, rédaction d’imagiers pour les débutants… autant de priorités pour celui qui voulait « déclarer la guerre à la guerre » pour que la paix ne soit plus un moyen mais un but, le seul but véritable, des peuples européens instruits et fédérés autour d’institutions stables garantissant à chacun la liberté d’exister.

Dans l’atelier du maître hollandais, l’un comme l’autre vont expérimenter dans le regard de l’autre leur même soif de vérité, de justesse, d’universel pour trouver ensemble le chemin de l’humanité.

Dans ce brillant échange, Lenka Hornackova-Civade nous rappelle avec force et sensibilité combien il faut rêver et avoir foi en un monde meilleur, que l’utopie est possible. L’artiste comme le penseur visionnaire nous en donnent le mode d’emploi.

Une bien belle entrée en matière pour lancer les animations du 15ème anniversaire de la librairie La Portée des Mots.

Nous avons fait intervenir Lenka Hornakova-Civade dans deux classes de 2de du lycée l'Empéri dans le cadre du projet Jeunes en librairie.


"Un regard bleu"

Amsterdam 1656. Alors que Rembrandt voit ses créanciers à sa porte, il croise le regard bleu d’un inconnu dans la foule, qui immédiatement capte son attention. Cet homme, Comenius, est un philosophe et pédagogue tchèque qui a été contraint par la guerre de quitter son pays. Cette première rencontre signe le début d’une amitié insolite et de plusieurs face-à-face passionnés, intimes et inattendus. Sur fond de siècle flamboyant, nous sommes conviés à les écouter tantôt débattant des questions de leur temps, tantôt confiant leurs doutes d’homme et de père. Mais dans l’atelier, ce regard bleu qu’il faudrait parvenir à rendre sur la toile, demeure insaisissable. Au fil des séances, le portrait que Rembrandt peint auquel Comenius sert de modèle devient alors l’enjeu de ces riches heures entre deux génies. Le peintre signera-t-il ce tableau ? Lui donnera-t-il un titre ? Rembrandt et Comenius se livrent ici un combat singulier dont l’issue est à la fois inévitable et surprenante.

À propos de l'auteur

Née en 1971 en République tchèque, Lenka Horňáková-Civade vit en France. Elle mène de front l’écriture et la peinture. Giboulées de soleil, son premier roman, a reçu le prix Renaudot des lycéens 2016. Son deuxième roman Une verrière sous le ciel a reçu le prix littéraire Richelieu de la francophonie 2019. Elle a fait paraître son troisième roman, La Symphonie du nouveau monde, en 2019.

Source : Alma éditeur


Article du Régional

Liés à l'actualité